30 novembre 2022
Canalisation encastrée qui fuit

Canalisation encastrée qui fuit : qui paye la facture ?

Une fuite de canalisation encastrée ne cause que des dégâts au sein de la maison ou appartement. Toutefois, il est possible de régler ce type de problème en agissant rapidement. Pour cela, il faut avoir une idée de la source principale de la fuite d’eau afin de trouver les solutions adéquates. Mais dans ce cas, qui du locataire, propriétaire, assureur et syndic doit payer la facture d’une recherche de  fuite encastrée ?

Le cas du locataire

Selon la loi, un locataire est obligé d’entretenir l’ensemble des sanitaires mis à sa disposition dans l’appartement. Ce dernier doit prendre en charge les travaux d’entretien courant comme la réparation d’une fuite de robinet ou le remplacement de joint de plomberie. Ainsi donc, le locataire ne doit pas s’acquitter de la facture d’une recherche de fuite d’eau Chelles, notamment la

réparation fuite encastrée dans les canalisations. En revanche, ce dernier doit payer la facture d’eau due à ce type de problème.

Le cas du propriétaire ou le syndic

Dans certains cas, il appartient au propriétaire ou le syndic de payer la facture de recherche de fuite d’eau Chelles et réparation d’une fuite encastrée. Seulement, il faut vérifier les clauses du règlement intérieur de la copropriété. Ce document peut stipuler que les canalisations encastrées ne sont pas pris en compte dans les parties communes ou privatives. Cela permet d’avoir une idée  si les travaux de réparations incombent au syndic de copropriété ou du propriétaire.

En grosso modo, si les canalisations encastrées sont prises en compte comme des parties communes. Dans ce cas, il appartient à la copropriété de payer la facture liée à la réparation fuite d’eau.

Pour que la recherche de canalisation encastrée soit à la charge du propriétaire. Il est indispensable que cela soit nettement stipulé dans le contrat d’assurance habitation. Généralement, le propriétaire doit payer les frais de détection et réparation d’une fuite encastrée dans le mur ou le plafond dans un bâtiment.

Il importe que toutes les personnes impliquées au problème de fuite de canalisations encastrées, de tenir informer leur compagnie d’assurance dans les 5 jours ouvrables. Cela permettra de bénéficier d’une indemnisation, après le rapport des spécialistes en la matière. Le plombier professionnel va envoyer un rapport à la compagnie d’assurance pour s’acquitter des frais de recherche de la fuite d’eau et même des travaux de réparations, si possible. Bien évidemment, le plombier fera en sorte d’identifier la source précise de la fuite encastrée dans les canalisations. Pour cela, il factura le choix des matériels de recherche de fuite non négligeable.

Choix des matériels de recherche de fuite

  • La caméra infrarouge : cette méthode permet de trouver toute fuite via des ondes infrarouge. Elle permet de se rendre des variations de température engendrée par la fuite dans la canalisation encastrée.
  • La caméra d’inspection vidéo : cette méthode consiste à inspecter le réseau enterré afin de trouver toute infiltration d’eau ou tout autre défaut.
  • Le gaz traceur : l’injection de mélange d’azote et hydrogène dans le conduit encastré permet de localiser la position précise de la fuite.
  • L’électro-acoustique : cela permet de détecter toute fuite dans la canalisation en rendant plus fluide et intense le bruit de celle-ci dans le réseau.
  • Le colorant traçant : c’est une méthode de recherche non destructive qui permet de cibler le passage de toutes fuites dans les conduits enterrés ou encastrés. Elle permet de trouver la présence de fuite en se basant sur des couleurs fluorescentes due au contact avec l’air et la lumière.

Après avoir trouvé la source précise de l’infiltration d’eau par une canalisation encastrée, le spécialiste proposer immédiatement les travaux de réparation éventuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *