19 juillet 2022
Fissures sur les nouvelles constructions

Fissures sur les nouvelles constructions

Vous avez acheté un appartement dans un nouvel immeuble et vous avez emménagé dans votre maison. Cependant, après un certain temps, des fissures ont commencé à apparaître sur les murs. Ces fissures dans les murs de votre maison peuvent sembler très inquiétantes. Mais ces fissures, en plus de paraître inquiétantes, peuvent aussi signaler des situations dangereuses. Elles peuvent se trouver dans la peinture, le plâtre, le béton ou le mur de briques. Des fissures encore plus nombreuses peuvent être observées dans les bâtiments nouvellement construits. Avez-vous déjà réfléchi à la raison de cette situation ? Elle peut être causée par un défaut de la construction, tout comme elle peut être le résultat d’une sécheresse (catastrophe naturelle). Dans cette situation, l’intervention d’un expert catastrophe naturelle sécheresse est requis

Causes des fissures dans les nouveaux bâtiments : réponse d’un expert catastrophe naturelle sécheresse

En fonction des fluctuations de température et d’humidité, des mouvements tels que la dilatation et la contraction des matériaux de construction créent des fissures dans les murs. Ces fissures ne posent pas de problème pour la sécurité de la structure. Étant donné que les matériaux comme le béton, le plâtre, le mortier, l’enduit et la peinture perdent l’humidité qu’ils contiennent avec le temps, il est normal que ces petites fissures se produisent. La quantité moyenne d’eau perdue par une maison nouvellement construite en un an est de 4 000 litres.

La majorité des fissures sont causées par les bords des portes et des fenêtres ! En effet, ces grands espaces sont des zones de décharge parfaites pour évacuer les tensions dans les murs. En outre, les petits mouvements lors de l’ouverture et de la fermeture des portes et des fenêtres provoquent également ces fissures.

Alors, comment savoir si votre bâtiment est sain ou non ?

Dans un nouveau bâtiment, si les fissures sont fines d’environ 1,5 mm, elles n’indiquent pas de défauts structurels. Il s’agit de fissures naturelles causées par la dilatation et la contraction. Mais s’il y a de nombreuses fissures verticales parallèles les unes aux autres, la situation peut être dangereuse. Une inspection technique détaillée est nécessaire. C’est également le cas si la largeur des fissures dépasse 1,5 mm.

Les fissures horizontales et obliques dans les murs sont plus dangereuses que les fissures verticales. Elles peuvent être causées par de grands mouvements dans les fondations, des problèmes de drainage, etc.

Cependant, le véritable danger commence avec l’apparition de fissures dans le système porteur. Si vous voyez des fissures dans des éléments tels que les colonnes, les poutres, les colonnes de rideaux ou les plafonds de votre maison, ces fissures doivent être examinées.

Que faire lorsque des fissures apparaissent dans la maison ?

Lorsqu’il s’agit de fissures provoquées par une catastrophe naturelle sécheresse, vous devez immédiatement notifier votre assurance qui va aussitôt mandater un expert. Ce dernier fera une descente sur terrain pour réaliser une expertise de la situation. Après cela, il va remettre le résultat de son expertise à votre assurance. Cette dernière va s’appuyer sur les analyses faites par le professionnel pour délimiter le montant du dédommagement de l’assuré.

En cas de désaccord (dédommagement jugé inférieur à la valeur des réhabilitations et pertes), l’assuré est en droit de réaliser une contre-expertise avec cette fois-ci, un expert catastrophe naturelle sécheresse qu’il aura pris soin de choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.