Que faut-il savoir sur les façades légères ?

Une façade légère est installée sur le mur de devant d’un bâtiment pour le couvrir et pour améliorer son apparence. Elle est également appelée : façade non porteuse ou façade rideau. D’ailleurs, elle est très esthétique, très facile à installer mais nécessite des travaux d’entretien réguliers. De plus, elle a ses propres caractéristiques qui peuvent à la fois être des qualités et des défauts en fonction des types de matériaux avec lesquels elle est composée.

Les caractéristiques des façades légères

La façade légère n’intègre pas à la structure d’un bâtiment. En effet, elle n’affecte pas la solidité d’un bâtiment, car elle n’est installée qu’après la finition de la construction. L’appellation façade légère vient du poids des matériaux, avec lesquels elle est confectionnée. Une façade légère est fixée sur une partie des murs porteurs d’un bâtiment. Elle est composée de matériaux légers comme des panneaux de bois ou de bois composite, des panneaux de verre, des panneaux métalliques, etc. Ces matériaux doivent être traités pour avoir des aspects très décoratifs qui vont donner à la façade légère, une esthétique particulière et très remarquable. Une façade légère peut être également composée de panneaux photovoltaïques qui peuvent produire de l’énergie électrique sous l’effet des rayons solaires. Ce type de façade est le plus écologique tout en restant le plus onéreux dans son installation, mais au fil du temps, ce coût élevé sera beaucoup amorti par les avantages apportés. La mise en place d’une façade légère est très facile, surtout si elle est préfabriquée. Par ailleurs, le mieux est toujours appel à un professionnel tel que cet artisan au sein de l’entreprise de ravalement dans le 93 pour son installation. L’isolation thermique ou phonique d’un bâtiment doté d’une façade légère dépend du type matériau de confection de la façade. Pour certains types de matériaux, comme le bois ou le bois composite, l’isolation thermique est presque assurée, mais pas pour les panneaux métalliques ou les panneaux en verre. Les panneaux qui forment une façade légère, quel que soit leur type, doivent être entretenus régulièrement pour assurer leur pérennité, sauf les panneaux en verre qui sont de nature durable. Une façade légère est aussi facile à installe qu’à démonter, si on souhaite la rénover.

Les matériaux constituant les façades légères

Une façade légère est constituée en premier lieu par des armatures de support en bois ou métalliques. Ces armatures sont fixées sur le mur porteur et les panneaux qui forment la façade sont fixés à leur tour dessus. Il existe donc une espace vide entre le mur porteur et les panneaux de la façade. Dans cet intervalle, on insère les matières isolantes pour assurer l’isolation thermique ou phonique de la façade. Les panneaux qui peuvent servir pour une façade légère sont les panneaux en bois, en métal, en verre ou les panneaux photovoltaïques. Les matières isolantes qu’on peut utiliser sont : la fibre de verre, la laine minérale, du polystyrène ou des fibres de bois. L’intérieur d’une façade légère peut être tapissé de bois en contreplaqué ou de panneaux en plâtre, il peut également être couvert de crépi, de peinture, de vernis, de papier peint, etc. Tous les matériaux qui constituent une façade légère ont tous de faible poids, d’où son appellation. Pour tous types de façades légères, les réglementations locales dans le domaine doivent être respectées rigoureusement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *