Qu’est ce qu’il faut savoir pour choisir un radiateur à inertie ?

L’inertie d’un matériel est sa capacité à accumuler la chaleur pour pouvoir suite la transmettre pendant une longue durée et ceci en toute douceur. Doté d’une inertie, le radiateur le plus récent accumule donc la chaleur pour le restituer afin d’offrir aux occupants un confort thermique optimal. Excellent en matière d’économie d’énergie, ce type de radiateur est le plus économique dans sa catégorie.

Les différents types de radiateurs à inertie

Les radiateurs à inertie sont repartis en 2 différentes catégories. Le radiateur à inertie fluide et le radiateur a inertie sèche. Le premier type de radiateur (à inertie fluide) chauffe de façon continue un liquide qui peut être de l’huile ou encore de l’eau glycolée ; liquide qui effectue le transport de la chaleur. Son entretien est complexe et est très couteux lors du démontage et de la vidange. Le radiateur à inertie sèche transmet la chaleur à l’aide d’une matière (aluminium, fonte, acier) qui stock cette dernière au travers de la résistance électrique qui est en contact avec la matière.

Fonctionnement et optimisation de la consommation du radiateur électrique.

Benjamin parmi la catégorie des radiateurs électrique, le radiateur à inertie travaille en général par rayonnement et distribue de la chaleur soit par le matériau qui est constitué dans le radiateur, soit par le fluide disponible dans l’appareil électrique. Les différents rayons infrarouges fournissent directement de la chaleur aux utilisateurs ou indirectement par les objets disponibles dans la pièce qui reçoivent le rayonnement et le redistribue dans les intérieurs.

Il y a aussi le mode de diffusion de la chaleur par convection naturelle mais celui-ci est très faible quand on considère la manière dont la chaleur se déplace : l’air chaud plus léger monte au plafond et pousse l’air frais vers le niveau du radiateur qui le chauffe puis ainsi de suite. Le radiateur à inertie procure une chaleur douce sur une longue période (évite les brusques changements de température) pour un confort proche du chauffage central traditionnel.

Quoique ce type de radiateur consomme peu d’énergie, vous pouvez davantage économiser en consultant les simulateurs de consommation disponibles gratuitement. Lors du réglage, tenez compte de la pièce dans laquelle l’appareil est installé : les températures ne sont pas les mêmes.

Quelques conseils d’utilisation du radiateur électrique

En supplément, n’oubliez pas de choisir un radiateur à inertie ayant un excellent design. La concurrence bat son plein et vous avez une carte à jouer sur cela. Ce n’est pas qu’un simple appareil, c’est aussi une décoration additionnelle que vous apportez à vos intérieurs ; d’ailleurs vous pouvez le peindre à votre guise en optant pour des revêtements mats et des surfaces rugueuses. Choisissez votre radiateur électrique à inertie (vertical, bas, horizontal, ou encore en plinthe) en tenant compte de la configuration de la pièce dans laquelle il sera installé. Vous pouvez prolonger la durée de vie de votre radiateur a inertie grâce à un bon entretien et en suivant les consignes d’utilisation mentionné dans le manuel.