2 mars 2024
Les différents types de photographies

Les différents types de photographies

Le monde de la photographie est un très grand mode avec différentes caractéristiques selon le type de la photographie effectué. Aussi pour en connaître davantage sur ce vaste univers, voici quelques exemples de genre de photographies qui existent.

Reportage ou photographie documentaire ou journalistique

Un photographe architecture  est totalement différent d’un photographe de reportage dans le sens où, le reportage est l’un des genres de l’écriture journalistique (avec l’éditorial, l’italique, etc.). Le terme vient du journalisme français ; dans le pays transalpin, le reportage est un type d’article dans lequel le témoignage direct est privilégié. Il est souvent accompagné d’images photographiques à des fins de documentation.

Le reportage est également un genre photographique aux règles précises : il s’agit d’une documentation fidèle de faits clairement identifiables. La photographie de reportage vise à raconter une histoire à travers une galerie d’images et est souvent utilisée dans le journalisme pour documenter la vie des gens dans des situations difficiles, telles qu’une guerre, une catastrophe naturelle ou d’autres événements.

Le portrait

La photographie de portrait est un genre différent du travail d’un photographe architecture. En effet, un certain nombre de tentatives artistiques tournent autour de l’idée de montrer les qualités physiques et morales des personnes photographiées. Sa pratique se retrouve dès les débuts de la photographie, avec le travail des photographes de voyage, des photographes commerciaux des studios parisiens, les premiers portraits psychologiques présentés par la photographie académique, ainsi que le travail documentaire de David Octavius Hill.

Les principaux représentants de la photographie de portrait à ses débuts sont Nadar, Disdéri, Julia Margaret Cameron, Lewis Carroll, Gustave Le Gray, Étienne Carjat, Antoine Samuel Adam-Salomon, Pierre Petit et Lady Clementina Hawarden. Par la suite, le genre a évolué parallèlement à l’histoire de la photographie. C’est pourquoi, à côté des photographes qui se sont consacrés exclusivement à ce que nous considérons aujourd’hui comme le portrait photographique le plus orthodoxe, nous trouvons des photographes associés à des mouvements spécifiques qui ont abordé le portrait photographique en utilisant des idées et des techniques propres à ces courants.

La photographie d’architecture

L’architecture est l’art de former, par des moyens techniques et constructifs, des espaces utilisables qui répondent à des besoins humains : bâtiments, autoroutes, ponts ou autres ouvrages d’art, jardins et monuments. Les œuvres architecturales sont des œuvres d’art et des symboles culturels, qui ont trouvé un grand allié dans la photographie. L’architecture est en perpétuelle transformation, mais grâce à la photographie réalisée par un photographe architecture, nous pouvons obtenir des informations sur le lieu, la forme et la manière dont la structure interagit avec l’espace. Les photos peuvent nous renseigner sur sa construction ou figer son état actuel sur une période donnée. Grâce aux photographies, les personnes éloignées peuvent également avoir une compréhension visuelle de bâtiments qu’elles n’auraient pas pu visiter.

Une bonne photographie d’architecture doit ainsi communiquer l’essence de la structure et l’intention de son concepteur. L’approche de la photographie d’architecture nécessite du calme et de l’attention aux détails.

Photographie de paysage

La photographie de paysage est un genre photographique qui représente le paysage naturel ou urbain. C’est peut-être le genre le plus populaire pour les photographes amateurs et professionnels.

À première vue, même un photographe architecture  nous dira qu’elle exige de l’engagement et des connaissances pour obtenir des résultats appréciables. Souvent, un beau paysage devient un simple souvenir de voyage si l’on n’accorde pas l’attention nécessaire à la composition et, surtout, à l’exposition pour rendre au mieux l’atmosphère du paysage.

Le grand angle et l’objectif normal sont les mieux adaptés pour rendre la taille d’un paysage, bien que de bonnes alternatives et de nouvelles idées puissent être trouvées dans l’utilisation du téléobjectif pour isoler et comprimer les plans. Il est important d’utiliser des objectifs grand angle décentrés pour corriger le cadrage. Il ne faut pas oublier l’adoption de filtres photographiques qui rehaussent ou accentuent certains aspects du paysage, parmi les plus utilisés dans ce type de photographie : le filtre polarisant, utile pour accentuer la saturation du ciel ou la transparence de l’eau en éliminant les reflets, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *