23 février 2024
Ce qu’il faut savoir sur l’acupuncture

L’acupuncture : une pratique pour la santé et l’équilibre

L’acupuncture est une branche de la médecine chinoise qui vise à rétablir une circulation harmonieuse de l’énergie (QI) dans le corps en stimulant des points d’acupuncture spécifiques. Basée sur le principe qu’une bonne circulation des flux d’énergie assure une bonne santé, l’acupuncture identifie 366 points sur le corps qui ont un effet sur des organes ou des fonctions spécifiques du corps. Le fait de percer ces points avec l’acupuncture libère de l’énergie qui est bloquée à l’époque. Vous pouvez vous tourner vers les connaissances et les techniques d’un spécialiste de l’acupuncture pour différentes raisons, voici quelques exemples.

L’acupuncture, qu’est-ce que c’est ?

L’acupuncture est l’une des pratiques ancestrales de la médecine chinoise. Ce traitement, plus doux que la médecine traditionnelle, est apparu en France vers le XIXe siècle.

L’acupuncture consiste à placer des aiguilles à des points clés du corps où les méridiens énergétiques sont censés permettre à l’énergie vitale de circuler. Ces méridiens sont comme des voies permettant à l’énergie de circuler dans notre corps.

Les aiguilles harmonisent alors cette énergie présente dans le corps pour apporter équilibre et santé à notre organisme. Pour les personnes les plus sensibles, sachez que ce médicament n’est pas douloureux. En fait, la mise en place des aiguilles est indolore, car elles ne sont insérées que superficiellement dans la peau.

Dans le même temps, il convient de noter que l’Organisation mondiale de la santé reconnaît l’efficacité de cette pratique pour de nombreuses conditions.

De plus, seuls les médecins titulaires d’un diplôme intercollégial en acupuncture comme l’acupuncteur Bruxelles peuvent pratiquer cette médecine alternative.

Pourquoi faire de l’acupuncture ?

L’acupuncture est particulièrement recommandée pour :

  • Traiter les migraines et les coliques néphrétiques ;
  • Pour soulager les nausées et les vomissements associés à la grossesse, à la chirurgie ou à la chimiothérapie,
  • Traiter l’hypertension artérielle et la dépression,
  • Soulagement de certains troubles musculo-squelettiques (TMS) et psychiatriques ;
  • Soulager les douleurs menstruelles, les maux de dents ou les douleurs articulaires.

Les applications ci-dessus ont été testées et validées par des essais cliniques par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mais le champ d’application de l’acupuncture est beaucoup plus large. Son efficacité pour traiter l’insomnie ou favoriser l’arrêt du tabac a été prouvée, mais les recherches sur l’acupuncture sont rares, notamment parce qu’elles sont difficiles à mener. Dans certains cas, l’acupuncture est appliquée en plus du traitement conventionnel. Si vous êtes à Bruxelles, vous pouvez prendre rendez-vous chez l’acupuncteur Bruxelles.

Quels sont les avantages de l’acupuncture ?

Voici les différents avantages associés à la pratique de l’acupuncture :

  • Perte de poids : L’acupuncture ne fera pas maigrir, mais elle stimulera la circulation de l’énergie dans les méridiens, favorisant ainsi le bon fonctionnement des organes.
  • Combat le stress : Il rééquilibre l’humeur et votre esprit pour améliorer divers problèmes émotionnels tels que l’anxiété, la tristesse ou le sommeil.
  • Arrêter de fumer : pour cela, vous devez vous décider à arrêter de fumer. L’acupuncteur déterminera quel est le vide énergétique qui vous incite à mettre de l’énergie « feu » dans vos poumons.
  • Adoucit la grossesse.
  • Combat les douleurs (tendinites, arthrose, arthrose…) et les migraines.

Quels sont les risques associés à l’acupuncture ?

Lorsque vous consultez un acupuncteur certifié comme l’acupuncteur à Bruxelles, les risques de l’acupuncture sont faibles. Vous pouvez rencontrer les risques suivants :

  • Léger saignement
  • Douleur localisée lorsque l’aiguille est insérée dans la peau
  • La formation d’ecchymoses, car les acupuncteurs perforent parfois la peau jusqu’à 8 cm
  • Rougeurs ou boutons : Dans ce cas, consultez votre médecin pour savoir si vous pouvez poursuivre le traitement. Peut-être une allergie aux aiguilles. Il n’y a pratiquement aucun risque de contracter et de propager des maladies infectieuses dans le domaine de l’acupuncture. Les praticiens utilisent de nouvelles aiguilles stériles à usage unique. Les aiguilles sont jetées après chaque utilisation.

Attention, si l’acupuncture remplace les médecines allopathiques traditionnelles, cela peut entraîner un risque important d’exacerbation des symptômes. L’acupuncture doit être utilisée comme une médecine complémentaire aux traitements traditionnels.

Comment choisir son acupuncteur ?

En France, les médecins, dentistes et sages-femmes peuvent légalement pratiquer l’acupuncture. Les médecins et les dentistes doivent être compétents en acupuncture (auparavant DIU d’acupuncture générale), et les sages-femmes doivent avoir un DIU d’acupuncture obstétricale dans les deux ans (ou délivré par vérification des connaissances acquises après une formation en acupuncture). Seuls les titulaires de ces diplômes peuvent afficher la mention « Acupuncteur » sur leur plaque.

Les diplômes d’acupuncture s’obtiennent deux ans après la réussite du concours d’entrée préparatoire. Pour se préparer à ce premier examen, les candidats capables peuvent faire une préparation de première année ou commencer l’acupuncture pour les DIU. Certains acupuncteurs non-médecins formés dans des écoles privées ou à l’étranger proposent également des consultations tolérées en France. La qualité et le sérieux de ces acupuncteurs ne sont pas toujours au rendez-vous. C’est pourquoi il est préférable de s’appuyer sur un acupuncteur comme l’acupuncteur à Bruxelles. Pour choisir un acupuncteur le plus proche de chez vous, deux annuaires supplémentaires sont disponibles :

  • Annuaire de l’Association française d’Acupuncture,
  • Annuaire de la Formation médicale continue de la Fédération des Acupuncteurs.

Combien coûte l’acupuncture ?

Les coûts constatés sont très variables selon les praticiens et les régions : en moyenne entre 35 et 75 euros la séance. Contrairement à de nombreuses autres médecines « alternatives », vous pouvez être remboursés par votre mutuelle (jusqu’à 70 % du tarif convenu) si :

  • Un traitement d’acupuncture dans le cadre de votre plan de traitement (prescrit par votre médecin traitant),
  • Votre acupuncteur lui-même est inscrit.

Les assurances complémentaires (mutuelles) en remboursent aussi une partie, tandis que l’acupuncture paie le reste. Bref, n’hésitez pas à contacter un acupuncteur qualifié et expérimenté comme l’acupuncteur à Bruxelles pour résoudre vos problèmes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *